www.altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Livres pour les jeunes et les « Isidor » HomoEdu > Albums > Papa porte une robe, de Barsony, Bumcello & Maya

De la boxe à l’escarpin, à partir de 7 ans.

Papa porte une robe, de Barsony, Bumcello & Maya

Seuil jeunesse, 2004, 61 p. + un C.D., 22 €.

vendredi 6 avril 2007, par Lionel Labosse

Suite à un mauvais coup, Jo Cigale, le papa de Gégé ne peut plus boxer, et se met à danser en se travestissant, mais il oublie d’enlever sa robe. Un album original et provocateur pour aborder avec les enfants la question du genre et du non-conformisme.

Jo Cigale est un boxeur renommé, il est veuf et vit seul avec son fils Gégé, 7 ans. Suite à un mauvais coup, il ne peut plus boxer, il entend un bruit dans sa tête, et le médecin lui conseille ironiquement : « Vous n’avez qu’à danser, monsieur Cigale ». Mais Jo le prend au mot, et grâce à un ami, Hervé Musicol, il remplace une danseuse, avec succès. Il prend le nom de scène de « Marie-Jo ». Mais le bruit dans sa tête fait que Jo oublie d’enlever sa robe, et sur le chemin de l’école, cela suscite les quolibets des camarades de Gégé. Voilà qu’une voisine richissime perd son chat, et que le capitaine des pompiers, malgré sa « grande échelle », est impuissant à le retrouver. Jo passe par là pendant la nuit, grimpe à l’arbre et sauve le chat, perdant son « escarpin rouge carmin ». La voisine charge le brave capitaine de retrouver le pied qui correspond à cet escarpin de géant, pour le « couvrir de millions ». Au bout de mois de recherche, le pompier sonne à la porte de Jo, où Gégé lui explique que la propriétaire de la chaussure est son papa. Cela ne démonte pas notre pompier, qui s’agenouille devant Jo pour prendre son pied entre ses mains et vérifier qu’il s’agit du bon pied. Le maire conclut sur ces mots : « Mes chers administrés, la femme porte la robe et le pantalon, pourquoi n’en serait-il pas de même pour les garçons ? »

La couverture montre un visage d’homme violet au crâne rasé qui se maquille les paupières. Les illustrations combinent différentes techniques plastiques (dessin, peinture, photo, collage), jusqu’à représenter le pompier sous la forme d’une poupée articulée qui parlera aux enfants autant qu’à leurs parents altersexuels ! cet album grand format est accompagné d’un disque d’une quinzaine de minutes qui reprend l’histoire sous forme de conte musical, ce qui va bien avec les allusions à La Fontaine ou à Cendrillon. Voici donc un album original et provocateur pour aborder avec les enfants la question du genre et du conformisme.

- Cet ouvrage bénéficie du label « Isidor ».
Label Isidor HomoEdu

Lionel Labosse


© altersexualite.com 2007
Réagissez, complétez cette critique, en précisant si vous êtes auteur, enseignant, élève… Retrouvez l’ensemble des critiques littéraires d’altersexualite.com. Voir aussi Déontologie critique.