www.altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Livres pour les jeunes et les « Isidor » HomoEdu > Poésie & Théâtre > Mehdi met du rouge à lèvres, de David Dumortier

La vie pas en noir, pour tous les âges.

Mehdi met du rouge à lèvres, de David Dumortier

Cheyne, Poèmes pour grandir, 2006, 44 p., 12,5 €.

vendredi 6 avril 2007, par Lionel Labosse

Un garçon différent. « Pourvu qu’il reste pareil, pour que ce soit toujours pas pareil ». Un récit poétique à la hauteur de l’attente suscitée par le titre. Mehdi est le héros des temps moderne, toujours prêt à dégainer son rouge à lèvres pour dégommer la bêtise.

Résumé

C’est l’histoire d’un « petit garçon [qui] s’habille en fille ». « Il a des manières de fille. Elles sortent toutes seules. Elles lui échappent des mains. Il est trop tard quand il essaie de les rattraper. Mehdi ne peut pas refaire une même manière à l’envers et la remettre dans sa cage. » Mehdi a une façon bien à lui de voir le monde. La neige par exemple, est « le maquillage de l’école ». Mehdi n’a pas sa langue dans sa poche, et il répond quand on l’attaque. Il répond au psychologue par exemple, que s’il met du rouge à lèvres « c’est pour faire comme les coquelicots ». On aimerait citer tout ce texte dont chaque mot est pesé au coin de la poésie et du bon sens interdit. « Pourvu qu’il reste pareil, pour que ce soit toujours pas pareil ».

Mon avis

J’ai été particulièrement ému par ce poème de Mehdi. David Dumortier possède l’art de dire tant de chose en si peu de mots. Est-ce de la poésie ? Est-ce un récit ? Est-ce un album, avec les illustrations de Martine Mellinette ? Comment un texte si court, si simple en apparence, peut-il s’inscrire à ce point dans une actualité ? C’est là une réponse décalée, donc on ne peut plus pertinente, à tous ces sujets dont on nous rebat les oreilles. Filles en foulard par-ci, manifestations contre la liberté d’expression par-là. Avec sa différence, et son indifférence au qu’en-dira-t-on, Mehdi met du rose à toute la planète, comme un battement d’aile de papillon qui bouleverserait l’univers ! Il touchera tous ceux qui pour une raison ou pour une autre se sentent différents, à commencer par ceux qui commettent l’irréparable outrage de ne pas s’habiller comme tout le monde, et sont pour cela déshabillés du regard. Le rouge à lèvres de Mehdi est à la fois une épée qu’on sort de son fourreau, un troisième sexe grâce auquel Mehdi « n’est ni une fille ni un garçon » (p. 21) ; c’est enfin un marqueur qui taguerait autrement, comme le suggère la comparaison entre le Pédé tout en noir des pages 24/25 et la couverture où le titre est tagué en polychrome ad lib. Voici un nouveau Petit Prince à glisser dans les rêves de ceux que vous aimez !

- Cet ouvrage bénéficie du label « Isidor ».
Label Isidor HomoEdu

- Voir un album assez proche dans l’esprit : Papa porte une robe, de Barsony, Bumcello & Maya.
- Lire un article de Sémaphore sur le site L’archipel rouge, ainsi que celui d’Incoldblog.

Lionel Labosse


© altersexualite.com 2007
Retrouvez l’ensemble des critiques littéraires d’altersexualite.com. Voir aussi Déontologie critique.