Accueil > National-covidisme > « Trêve des confiseurs » : Petite pause pour la Cause, et un brin d’humour (...)

« Trêve des confiseurs » : Petite pause pour la Cause, et un brin d’humour !

lundi 26 décembre 2022

Nos fils & sites favoris nous submergent d’informations & idées sur les malversations covidistes. Tout au long des 24 & 25 décembre, nos amis guérilleros ont continué à faire passer leurs bandes de munitions complotistes sans laisser à la mitrailleuse le temps de refroidir. Certes, le Noël des suspendus ne respire sans doute pas la joie, mais si on leur laissait prendre une bouffée d’air avant de replonger ? Ne pourrait-on pas faire une pause, et sans abandonner la Cause qui nous obsède jusqu’à la victoire, privilégier l’humour au moins durant la « trêve des confiseurs » ? Voici quelques modestes propositions, certaines qui vous plairont, d’autres non ; on ne discute pas des goûts et des couleurs ! À partager sans compter pour passer de bonnes fêtes ou souhaiter une nouvelle année avec un zeste d’espoir à nos amis de 0 doses à 5 doses, et une très mauvaise année à toute la clique covidiste. En relisant mes Vœux de campagne pour la recoronaquista 2022, je me rends compte à quel point la tendance s’est inversée en un an. Nous avons tenu bon, et ce sont eux qui vacillent !

  1. Commençons par « La Danse des ma-masques » chantée par Marie-Line Weber sur des paroles de votre serviteur.

    C’est un bon début pour expliquer en quoi consiste le détour argumentatif appelé « humour ». Cela fait deux ans et demi que des médecins rassuristes ou autres citoyens pourvu d’une tête sur leurs épaules, ont expliqué, études scientifiques à l’appui (que vous trouverez en descriptif de la vidéo), que les ma-masques étaient inutiles, voire nuisibles. Constatant l’efficacité de ces arguments scientifiques, votre serviteur a eu la modeste idée de faire passer le message par le détour de l’art & de l’humour, sur le même principe que celui adopté en matière de Brigittologie : une bonne brigolade est parfois plus efficace qu’une ennuyeuse conférence ! Tout le monde ne comprend pas, ainsi un ami a-t-il réagi vivement à cette modeste chanson parodique ; je cite : « Désolé mais là, franchement, pour de bon, c’est totalement nul… Vulgaire, infantile, pauvret, pas drôle, monté avec le cul, direct aux chiottes. Risque important de desservir la résistance avec ce type de débilité ». Bigre : « desservir la résistance » ! Mon ami craindrait-il carrément que les gens remettent le masque après avoir visionné ce modeste clip ? En tout cas cher lecteur, si l’humour n’est pas votre tasse de thé, eh bien ne vous faites pas de mal : cessez de lire cet article, et au suivant ! Si au contraire cela vous fait aller au petit coin-coin pour y pisser de rire, eh bien allez-y de votre commentaire frappé au coin-coin du bon sens !

  2. Le grand Zapping de l’inénarrable YoYo, best of de ses « Zappings » hebdomadaires. Youtube l’a supprimé en quelques minutes ; c’est vous dire si c’est bon !
  3. Karine Dubernet est toujours géniale & vacharde avec ceux qui le méritent. Voici son dernier sketch : « Médecins de TV »
  4. Le Dr Alwest, génial comme d’hab dans « Men in blagues » (ci-dessous). Mais on peut regarder les deux numéros suivants : « Men in blagues 2 » et « Men in blagues 3 ». La dénonciation des AC (anticomplotistes) est un point obligatoire du retour à la démocratie. Dr Alwest a le mérite de traiter la question avec humour & talent.
  5. Une recette satirique de Potage anticovidiste au doubeurre & gingembre. Et attention à adopter une attitude responsable & citoyenne lors des repas de fête. Suivez les conseils de Jean Seringue.
    Les bons gestes à adopter pour les repas de fête.
    © Jean Seringue
  6. Franjo le bogosse, inégalable dans « France Contraire ».
  7. Côté cinéma, Le Monde d’après de Laurent Firode, paru fin 2022, reprend une scène qui avait fait l’objet d’un court métrage intitulé Dérapage, publié en janvier 2022. Rire un peu jaune, mais rire !
  8. Puisons dans notre « Palmarès de la chanson anticovidiste » les plus amusantes, comme par exemple « C’est toi qu’on t’emmerde, Affectueusement ! » par Ingrid Courrèges ou une chanson de Chanteur à Gages au hasard : « Je vous emmerde » d’après Philippe Katerine.
  9. Le dernier sketch de Karim Duval : « Qatarsis » :
  10. Stefan Cuvelier, humoriste belge, nous résume le covidisme pour sa marraine qui vient de passer deux ans et demi dans le coma :
  11. Mais notre meilleure humoriste demeure Annie Dingo, notre khmaire verte de Paris que le monde entier nous envie ! On a à peine besoin de retoucher ses sketches, pardon, ses interventions !
  12. Un exercice de calcul mental amusant pour les enfants grands & petits, histoire qu’ils ne perdent pas la main pendant les vacances : À vos ardoises.
  13. Chloro King, de Dadou (2020) demeure un incontournable pour rire avec le Dr Raoult, et sa leçon a inspiré le titre d’un livre récent.
    Le Pass Vaccinal : Ne leur pardonnez pas… Ils savent très bien ce qu’ils font.
    La Passion revue et corrigée par Dadou
    © Dadou
  14. L’Aile à Stick propose une brève vidéo pédagogique qui retrace l’historique des mensonges de la presse de grand chemin sur les injections. Je ne sais pas si c’est encore de l’humour, disons humour noir.
  15. Revoyons la brève vidéo parodique de VinzA, qui a synthétisé la voix du poudré à des fins satiriques, « Macron franchit la ligne » :
  16. Farcissons-nous les [« Jeveux 2023 du Chef de l’Étron » version Guignols.
  17. Et pour terminer avec un soupçon de « Brigittologie », le 11e épisode de « Ça restera dans les anales » de ce coquin de Coccyx Grue, « En direct du Lycée Georges Brassens ». Vous trouverez sur la chaîne Youtube Coccyx Grue créée en mars 2022, plus de 20 sketches & une poignée de chansons parodiques, si le cœur vous en dit. Et si le cœur ne vous en dit pas, eh bien que faites-vous encore là ? J’en profite pour remercier les nombreux amis qui nous ont signalé après publication de chacune de ces vidéos une erreur de cadrage par ici, une perruque mal ajustée par là, un pataquès ou autre faute de langage, une erreur factuelle sur telle ou telle vidéo. Alors disons qu’en 2023, nous attendons leurs vidéos pour inverser les rôles, et faisez-nous confiance : on ne vous ratera pas !
    <https://youtu.be/IW3YhFaQF_g>
  18. Sur ce, à l’instar de Sébastien Recchia déclarant récemment « ne surtout pas souhaiter un joyeux Noël » à l’employé de la banque Rothschild actuellement locataire de l’Élysée en CDD de président de République, nous ne lui souhaitons surtout pas une bonne année 2023, qui pour nous aura pour slogan, fin de l’abondance oblige : « Chibritte au charbon, Macron au tison » !

 Article repris par Profession gendarme.

Lionel Labosse