altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Covidisme > Chloro King, de Dadou

La rigolothérapie qui soigne mieux que le vaccin, de 10 à 110 ans

Chloro King, de Dadou

Fixila productions, 2020, 48 p., 13 €

samedi 2 janvier 2021, par Lionel Labosse

David Buonomo, dit Dadou (né en 1981) est un dessinateur et scénariste de bande dessinée. Il collabore régulièrement à Midi-Libre. Il publie des BD depuis 2010, et s’est fait connaître par une série consacrée à Louis Nicollin, dirigeant d’entreprises de nettoyage urbain à Montpellier, président du Montpellier Hérault Sport Club. Dès le début de ce scandale stalinitaire, Dadou s’est intéressé à la figure « controversée » (pour parler comme la presse d’État) du professeur Didier Raoult, publiant dès la visite de Macron ce dessin qui fit fureur sur les réseaux sociaux et que l’on retrouve dans cette BD.

« Chloro King », par Dadou

Le premier opus de ce qui s’annonce comme une série (le dessinateur travaille d’ores et déjà sur le volume 2) est à la hauteur de notre attente, et se présente comme le « the » cadeau à offrir aussi bien à votre tante Ursule qui sirote son ©Rivérantril dans son Ehpad, interdite de Plaquénil, qu’à votre neveu Jemal qui bouffe ses pâtes à l’eau dans sa chambre d’étudiant, affamé par la perte de son job sous la dictature des khmers blancs. L’éminent professeur y est croqué en rock-star dealer de chloroquine, qui s’ennuyait sous ses lauriers dans son labo, et dont le génie a été réveillé par l’annonce de cette pandémie due, à ce qu’il paraît, à un pangolin. L’auteur est très informé et suit, sur la crête de son imaginaire psychédélique – à grand renfort de cases débullées – le déroulé des événements. Il n’éprouve pas le besoin d’étaler la bague memento mori ni la chevelure lalanienne de Raoult ; le trait vif à la Coyote suffit pour camper le biker anticonformiste. Rien n’y manque, ni la réactivité phénoménale du professeur dès le début de la campagne de tests, quand il dit banco à l’offre de service des vétérinaires pour réaliser les tests PCR à grande échelle, ni la visite du roitelet Macron qui s’imagine guérir les écrouelles par son regard halluciné, ni les menaces de mort des nazillons du Covidisme, ni le scandale du Lancet, ni l’adoubement douste-blazyen, ni le scandale du Remdesivir de « Guy Léad ». Comme Louis Nicollin le précédent héros de l’auteur, Didier Raoult est une star adoubée par les éboueurs (voyez l’image finale de l’album), alors que les médecins terroristes de plateaux-télé s’offusquaient en mars 2020 de ces files d’attente devant l’IHU pour se faire tester et soigner. Mais comme dit tante Ursule, « il vaut mieux être applaudi par des éboueurs que par des ordures ». La médecine d’État à la Véran prônait alors le « restez chez vous et attendez d’être à l’article de la mort pour vous faire hospitaliser ». Le « charlatan » Raoult a eu le grand tort de se retrousser les manches six mois avant les habitués des week-ends promotionnels à Courchevel tous frais payés des labos pharmaceutiques.

« Chloro King », par Dadou : les tests.

Le professeur se campe dans son IHU « Institut contre l’Hystérie Universelle », et martèle son crédo « Ici on teste on isole on soigne », à rebours du slogan stalinitaire des tenants de la médecine tout numérique (« tester, isoler, tracer »).

« Chloro King », par Dadou : On teste, on isole, on soigne.

Chloro king le professeur est également docteur, il soigne et rassure, il est le rassuriste qui a évité à nombre d’entre nous de sombrer dans la dépression lors de l’épidémie de mars 2020. Il relativise la portée de cette épidémie en la comparant à la grippe espagnole, au sida, au choléra, à la peste.
Bref, vous l’aurez compris, Chloro King avec son prix modéré (à peine plus cher que le kit anti-covid à base d’antipaludéen ou d’ivermectine distribué en Inde, au Sénégal et au Brésil), est la queen des BD à offrir pour réveiller la France outragée, la France brisée, la France martyrisée, la France espérons-le bientôt libérée de la dictature si nous les citoyens nous réveillons et nous insurgeons. C’est aussi un traitement en soi contre le covidisme, à base de rigolothérapie, moyennant quoi Chloro King, en vente dans les meilleures pharmacies, est remboursé par la sécurité sociale sur prescription médicale. À noter que, contrairement aux « vaccins », la pharmacovigilance ne rapporte aucun cas de patient mort de rire après avoir été piqué au Chloro-King, même à 110 ans ! Vive Dadou, hourrah Raoult, vive la République, vive la France !

- Voir aussi La Science est un sport de combat, le livre de Didier Raoult ou Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ?, de Christian Perronne.
Étonnant : toujours pas de critique du livre dans la presse d’État. Voici celle de Frédéric Bacala.

- Pour info je signale « L’ Etoile sur le maillot », un clip de rap d’un certains Jul, censé être le plus grand vendeur de la galaxie rap. Ce clip qui a dépassé les 20 millions de vues, compile tous les clichés du rap sans en oublier un seul, ce qui laisse rêveur : comment se fait-il qu’après 20 ans autant de gens peuvent trouver encore de l’intérêt à des trucs aussi caricaturaux et prévisibles, dénués de la moindre inventivité artistique ? Le seul intérêt de ce clip pour nous est qu’il met en scène un sosie du Pr Raoult en dealer de chloroquine, mais sans le talent de Dadou. Voyez cet article.

Pour acheter la BD, voire se la faire dédicacer, le mieux est de le faire directement chez l’auteur.

Lionel Labosse


Voir en ligne : Dadou chez Dadou


© altersexualite.com 2020
Retrouvez l’ensemble des critiques littéraires jeunesse & des critiques littéraires et cinéma adultes d’altersexualite.com. Voir aussi Déontologie critique.