www.altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Livres pour les jeunes et les « Isidor » HomoEdu > Fictions niveau 5e > Jusqu’au Tibet, d’Érik Poulet

Transvestisme et petits lamas, pour les 5e / 4e

Jusqu’au Tibet, d’Érik Poulet

Éditions Thierry Magnier, 1999, 92 p., 5,95 €.

mardi 1er mai 2007, par Lionel Labosse

Lucas se fait traiter de « feuille de chou, fille manquée ! » à l’école. Il n’a jamais connu son père, et sa mère est rarement présente. Il est fasciné par les vêtements de filles, et c’est finalement dans les robes safran des lamas tibétains qu’il trouvera sa voie en même temps que son père… Sans doute un bon livre pour les établissements confessionnels…

Résumé

Lucas se fait traiter de « feuille de chou, fille manquée ! » ; « il a les oreilles décollées […], sa voix est douce et son attitude précieuse agace surtout les garçons » (p. 5). Avec sa voisine et confidente Julie, ils échangent un jour leurs vêtements. Ils s’habillent toujours pareil, sauf quand Julie met un kilt. Lucas aimerait la suivre, mais n’ose pas. Lucas ne connaît pas son père ; sa mère est une actrice, distante et souvent absente. Il est surtout élevé par sa grand-mère, Mina. Un jour, il découvre une carte-postale du Tibet que sa mère lui avait cachée ; c’était pour ses dix ans, et son père reconnaissait ses torts par rapport à son fils, et annonçait qu’il était dans un monastère. Le même jour, Mina lui offre un livre sur la mythologie grecque, et il tombe sur l’histoire de Phaéton qui a voulu rejoindre son père le soleil. Il n’a dès lors qu’une obsession, retrouver son père. Des coïncidences qu’il interprète comme des signes lui facilitent la tâche. Il se rend seul, en fuguant, au monastère bouddhiste d’Autun, en Bourgogne, où il rencontre un moine qui se souvient de son père. Un autre lama lui propose de l’emmener dans les trois jours au Bhoutan, où il retrouve papa.

Mon avis

Il s’agit semble-t-il d’un livre conçu pour s’insérer dans une collection, « Aller simple », censée présenter des histoires de « billet aller-retour qui sera finalement transformé en aller simple ». Le début du texte, fort bien écrit, est alléchant, mais à partir du moment où le thème du bouddhisme fait son entrée, cela tourne à l’obsession, on doit supporter des précisions techniques sur le mandala ou je ne sais quoi, et surtout le jeune héros semble fasciné par cette religion, qui lui fait perdre tout esprit critique. L’auteur récuse à plusieurs reprises l’accusation de secte, mais cet adolescent, dont il oublie de préciser l’âge, est bel et bien enlevé pour se retrouver au Bhoutan, sans doute enrôlé comme moine. Tout cela pour retrouver un père qui l’a abandonné, qui n’a jamais tenté de le retrouver, et que le fils idéalise, alors que le récit condamne la mère sans appel. Avec cent pages de plus, peut-être aurait-on pu aller au bout de l’idée suggérée par cette phrase : « Et puis il aimerait tant porter un jour une de ces tuniques safran… Sans avoir à être montré du doigt. Pouvoir devenir un autre sans être prétendument déguisé. » (p. 65). J’avoue que je suis vacciné contre l’admiration béate de bon ton que le bouddhisme tibétain suscite chez les bobos. D’ailleurs, si l’on avait écrit la même histoire en 1999 en remplaçant le Tibet par l’Afghanistan et le bouddhisme par l’islam, je laisse à penser quelles auraient été les réactions. Non, si vous voulez aborder la question de l’identité de genre, nous avons nettement mieux en magasin ! À propos, permettez-moi de vous conseiller un excellent ouvrage, à faire figurer dans tous les C.D.I. : le Dictionnaire des idées reçues sur les religions, d’Odon Vallet, Albin Michel, 2003. On y rappelle notamment que la version tibétaine du bouddhisme n’est qu’une minorité ultra-médiatisée, et qu’on ignore trop les autres tendances de cette religion.

- Lire du même auteur, Les roses de cendre.

- Voir aussi la B.D. Blanc Népal, Tome 4 de la série Névé, de Dieter & Lepage, pour un regard plus distancié sur le bouddhisme.

Lionel Labosse


© altersexualite.com 2007
Réagissez, complétez cette critique, en précisant si vous êtes auteur, enseignant, élève… Retrouvez l’ensemble des critiques littéraires d’altersexualite.com. Voir aussi Déontologie critique.