altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Éducation > La Marseillaise renversée

La Marseillaise renversée

lundi 4 novembre 2019

Vous le savez peut-être, certains parlementaires LR qui décidément aiment les symboles (cf. la brève précédente), avaient fait voter l’affichage des paroles de la Marseillaise ainsi que les drapeaux français & européen dans toutes les salles de classe. Le temps que ces affiches soient imprimées à nos frais et « à des coûts tout à fait assumables par le ministère » selon l’article d’un blog de Mediapart (cf. lien en bas de l’article), voilà ce que j’ai découvert ce lundi 4 novembre en arrivant le matin dans ma salle de classe :

La Marseillaise renversée dans une salle de classe.

La Marseillaise avait donc été scotchée comme une pin-up sur le mur pendant les vacances, à la va-vite ; mais même un agent consciencieux et qui n’aurait pas travaillé dans l’urgence ne peut guère faire en sorte qu’un poster ne connaisse le sort de tous les posters dans les salles de classe : déchirés, arrachés, tagués, ou tout simplement tombés et piétinés, et sinon, simplement jaunis au bout de deux ans. Et cette affiche est tombée d’elle-même, sans qu’aucun élève n’ait eu le temps d’y toucher !
Donc cette initiative cocoricarde des parlementaires LR risque fort d’aboutir à l’effet contraire : au lieu de symboles glorifiés, ce sera des symboles dégradés. D’autre part si l’on pense écologie & impôts, comptez le nombre de salles de classe en France, multipliez-le par le nombre d’affiches, et doublez ce nombre pour remplacer les affiches dégradées à réimprimer chaque année. Impact écologique ? Impact fiscal ? À supposer qu’on trouve l’idée bonne, ne pouvait-on pas décider d’un seul affichage par établissement, d’une meilleure qualité, et pensé pour être difficilement dégradable (en hauteur, sous une vitrine, que sais-je ?)
Comme dirait Hegel, voici une nouvelle illustration de l’éternel « conflit entre la poésie du cœur et la prose des circonstances » ! Enfin, si les parlementaires LR usent leurs niches pour des projets de loi si cosmétiques, cela est révélateur de l’ampleur de leur projet politique…

Lionel Labosse


Voir en ligne : « Marseillaise et drapeaux à l’affiche de la rentrée scolaire ? » (Mediapart)