altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Covidisme > Petit exercice de calcul statistique sur la terrible pandémie de coronavirus (...)

Petit exercice de calcul statistique sur la terrible pandémie de coronavirus 2020-2021

mardi 30 mars 2021

- La population mondiale est estimée à 7,8 milliards en mars 2020 (source Wikipédia)

- Le nombre de tests positifs au coronavirus au 31 mars 2021 selon les chiffres du site de l’université John Hopkins qui fait référence (on ne peut plus mainstream) : 128,6 millions sur 7,8 milliards d’humains = 1,65 % de la population mondiale.

☞ Attention : la plupart des tests positifs (souvent abusivement nommés « cas ») sont souvent faussement positifs et n’ont en tout cas rien à voir avec des « cas » de malades symptomatiques.

- Nombre de morts attribués au Covid : 2 809 352 (au 31 mars 2021) toujours selon l’université John Hopkins, soit 0,036 % de la population (sur 1,25 année). Une grande proportion de ces morts sont « avec Covid », soit des personnes atteintes de comorbidités (cancer, maladie cardio-vasculaire, etc.) testées positives au Covid lors de leur admission à l’hôpital. Ces chiffres sont cumulés sur deux années, alors qu’on devrait considérer les données séparément année après année. Le nombre de morts au niveau mondial sur l’année civile 2020 du 1er janvier au 31 décembre était d’environ 1 806 000, ce qui donne une mortalité de 0,023 %. « Décimer », c’est tuer un sur dix. Quel latiniste pourrait trouver un mot pour « tuer un sur 4319 » (je suis nul en maths, mais je crois que 0, 023 %, ça fait un sur 4348, non ?). Arrêtez tout ! Cette terrible pandémie a massacré un Terrien sur 4319 ! Empêchez les enfants d’apprendre, empêchez les jeunes de danser, empêchez les 4318 autres de vivre ! C’est urgent, c’est vital ! En ce qui concerne la France, cette donnée est disponible sur le site Eficiens, elle est de 64 632 pour l’année 2020, soit pour une population de 67 400 000 habitants, 0,096 % de la population, ce qui signifie que nous sommes dans le top 10, grâce à nos dirigeants qui pensent à nous priver de liberté et à nous verbaliser, mais empêchent par tous les moyens de nous soigner.

☞ Rappel : la Peste noire du XIVe siècle a tué entre 30 et 50 % des Européens en cinq ou six ans (1347-1352), faisant environ 25 millions de victimes, à une époque où les historiens estiment l’espérance de vie entre 25 et 30 ans ; la Grippe espagnole (1918-19) « a fait de 20 à 50 millions de morts selon l’Institut Pasteur, et peut-être jusqu’à 100 millions selon certaines réévaluations de 2020, soit 2,5 à 5 % de l’humanité (Wikipédia).

En France, il meurt chaque année à peu près 0,9 % de la population (plus de 600 000 personnes), chiffre en hausse à cause de l’arrivée massive à l’âge moyen de l’espérance de vie de la génération du baby-boom (les gens nés en 1945 ont 76 ans en 2021, et auront 80 ans en 2025, ce qui entraînera mécaniquement une hausse de la mortalité que les statisticiens rigoureux se doivent d’intégrer, mais n’intègrent pas ! Voyez la différence entre l’étude dirigée par le Pr Toubiana prépubliée le 25 mars 2021 sur le site de l’Irsan et l’étude de l’Insee publiée le 29 mars 2021, qui ne tient pas suffisamment compte de la mortalité par classe d’âge. Voyez aussi les explications détaillées de ces statistiques tenant compte de l’âge par « Décoder l’éco » (14 janvier 2021), qui explique que la surmortalité Covid est uniquement due à l’arrivée massive à l’âge de la vieillesse des babyboomers. Voir aussi sa vidéos suivante qui approfondit l’analyse en évoquant « la moisson des morts à travers les âges ».

Barre symbolisant tous les présents en France en 2020, dont les morts dans l’année.

Des militants allemands ont érigé un mat symbolique la réalité de l’épidémie, qu’un militant a repris et installé pour la première fois le 4 avril sur la place de la République à l’occasion de l’opération Sport sur ordonnance (tous les dimanches à 11 h). Photo ci-dessus. La barre totale de plus de 6 mètre représente tous les présents en France en 2020 ; les 6 cm représentent les 660 000 morts dans l’année, et la petite barre verte de 1 cm les 64 600 morts étiquetés « Covid », pour lesquels on a incarcéré tout le reste de la barre…

Question : pour 0,036 % de la population morte sur une saison et quart, majoritairement très âgée et très malade, est-il d’une nécessité absolue de supprimer toutes les libertés de 99,964 % de la population mondiale ?

Conférence de Christophe Alévêque I (18 mars 2021)

• Voir la conférence de Christophe Alévêque (18 mars 2021). Attention, l’humoriste donne le chiffre de 0,033 %, car il a actualisé le nombre d’habitants de la planète Terre à 7 973 638 306 au lieu de 7,8 milliards.

Conférence de Christophe Alévêque II (18 mars 2021)

Si cet exercice ne suffit pas, je vous propose ceci pour ramener (si tant est que ce soit possible) vos parents, voisins, collègues & amis à la raison. Posons-nous ces questions :
- combien en 2020 et en 2021 avons-vous dans notre entourage direct (voisins, famille, amis) connu :
- de personnes déclarées officiellement mortes du Covid avec certitude. Quel était leur âge, et avaient-ils des comorbidités connues ?
- de personnes mortes de cancer ou de suites de maladies cardio-vasculaires, ou toute autre raison, avec leur âge
- S’il s’agit de personnes de plus de 50 ans, demandons-leur combien ils ont connu à partir des années 1980, de morts du sida dans leur entourage, et de quel âge ?

- Article repris sur Profession gendarme.

Lionel Labosse