Accueil > Covidisme > Jeunes en lutte contre le covidisme : informés et talentueux.

« Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres ! »

Jeunes en lutte contre le covidisme : informés et talentueux.

Encourageons la désobéissance civique de la jeunesse à la rentrée 2021

samedi 31 juillet 2021, par Lionel Labosse

La tyrannie polycéphale du Cerbère de l’extrême centre politicien LREM-MODEM-PS-LR veut nous imposer soit un « passe sanitaire » liberticide et contraire à la devise républicaine, soit une « obligation vaccinale » pour des vaxins qui sont en réalité des toxins, de plus en plus toxiques selon qu’on les injecte à des gens plus jeunes qui n’en ont aucunement besoin selon l’argument lui-même toxique d’un « altruisme » à géométrie variable. Plus le temps passe et plus il semble que le seul argument qui puisse faire flancher les vaxinolâtres et les enfermistes, c’est « Par pitié, je vous en supplie, quoi que vous pensiez de ces vaxins pour vous, ne les laissez pas vaxiner vos enfants, vos petits frères & sœurs. Laissez-les vaxiner d’abord (et pas avec du sérum physiologique) leurs propres enfants s’ils le veulent, et attendez de voir ». Les annonces du 28 juillet dernier du ministre de l’Éducation nationale font froid dans le dos, et le terme « éviction », déjà largement utilisé dans l’indifférence générale lors de la dernière année scolaire, a titillé les oreilles de rares citoyens pas encore affectés par la rhinocérite en vogue, comme en témoigne cette tribune de Karen Brandin pour France-Soir [1]. Fin août 2021, la radio Skyrock kollabore avec le gourvernement du Covidistan pour organiser l’opération de corruption de mineurs intitutée « Vaxibus ». Lire l’analyse de Erwan Lubovski, pour France-Soir.

16 mois de prison dont 9 mois ferme.
© anonyme

Alors voici une brochette de vidéos de jeunes qui ont tout compris de la manipulation des covidistes de la macronie ou de tous les partis prétendument « républicains » et autres syndicats, tous corrompus par les subventions de l’UE, des milliardaires à la philanthropie intéressée, de Big Pharma & des GAFAM, dont la devise est « supprimer le maximum de lits à l’hôpital, ne pas soigner, injecter ».

Plus de 100 000 lits d’hôpitaux supprimés en trois quinquennats…
Deux anciens présidents de république plus le titulaire actuel du CDD pratiquant une danse rituelle clanique intitulée "assassinat de la France" à l’occasion de la bénédiction par le Conseil constitutionnel (dit aussi "Cosa nostra") de la loi liberticide dite "passe sanitaire".
© Mric

Commençons par « Les cœurs purs » de Jean-Roger Caussimon, que je dédie à tous nos jeunes lanceurs d’alerte.

Cet article est dédié à Maxime Beltra, jeune victime de la vaxination forcée, mort quelques heures après avoir été piqué. La presse collabo s’empresse de dédouaner le toxin, mais si vous lisez cet article vous ne pouvez que souligner ses contradictions hénaurmes : on prétend que le jeune a prévenu le piqueur de ses allergies, et que le même jeune s’est précipité au restaurant ingérer sciemment un aliment qui lui avait déjà provoqué un œdème de Quincke ! Ils nous prennent vraiment pour des cons, alors montrons-leur ce que pensent les jeunes ! Et en ce qui concerne mes étudiants de BTS (18-20 ans en moyenne), je peux affirmer qu’ils sont bien plus conscients de l’arnaque covidiste que la plupart des adultes, et cela sans vouloir offenser les anciens, car le Pr Luc Montagnier, 88 ans, ou mes propres parents, 80 et 81 ans, ne mangent pas de ce pain-là. Comme par hasard, ce sont des gens habitués depuis des lustres à se soigner de la façon la plus naturelle possible. Comme disait le bon vieux (encore un !) Brassens, « Le temps ne fait rien à l’affaire » !
Je ne citerai qu’une ou deux vidéos de chacun de ces jeunes, mais il faut bien entendu explorer leurs chaînes car en général ils en ont fait bien d’autres. Je vous suggère de faire circuler ces vidéos et d’autres (que vous pouvez me signaler pour que je les ajoute). À la rentrée 2021, ce sont des jeunes comme ceux-ci (ou plus jeunes) qui peuvent faire exploser le narratif liberticide, en cessant d’obéir. Ils n’ont aucun risque ni de rétorsion ni de perte d’argent si ils le font de façon coordonnée, et avec le soutien d’un noyau de profs résistants. Dans un lycée, la moitié des jeunes qui cessent d’obéir au port de la muselière le jour de la rentrée dans toutes les classes à 10 h pile par exemple, en déchirant tous leurs masques, profs ou élèves / étudiants), et font tourner le mot sur les réseaux, et c’est fini (en précisant bien que ceux qui ont peur et préfèrent porter le masque ne doivent pas être moqués ni empêchés). Éviction d’un élève : immédiatement tous à la maison. Ne suivre aucun cours en distanciel, ne rendre aucun devoir. Un seul élève privé de piscine ou de sortie : boycott immédiat ! Bref il suffit d’appliquer la maxime de La Boétie « Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres ! » que le philosophe de plateau-télé Michel Onfray épingle en pub sur son journal, tout en participant à la propagande vaxinolâtre. Les jeunes qui ont rejoint les groupes anticovidistes, et les enfants en âge scolaire des militants plus âgés pourront, en plus des réseaux sociaux, tenter de joindre les syndicats lycéens et étudiants (contact@uni.asso.fr, contact@unef.fr, contact@alternative-ubo.fr, info@fidl.org) en leur envoyant ce type de messages :
« Bonjour, je suis collégien / lycéen / étudiant. Je ne supporte plus le port du masque en cours, je ne comprends rien aux cours devant écran, j’ai besoin de la présence d’un prof, j’ai des envies suicidaires et la boule au ventre quand je pense à la rentrée, et je ne veux pas subir de vaxination ni de discrimination. Je ne veux pas être écarté des activités sportives parce que je suis en surpoids et le sport est vital pour moi. J’ai des convictions altruistes et je ne peux pas supporter l’idée que mes potes soient discriminés, privés de sortie ou de cours en raison de leur état de santé. Quelles actions collectives envisagez-vous pour nous soutenir ? Pouvons-nous créer un mot d’ordre (Stopmuseliere, Jamaissansmonpotenonvaxiné, etc.) »

Le plus jeune (apparemment) de nos vaillants hérauts est Mikaz, qui n’a pas sa langue dans sa poche et prône la désobéissance, en jeune Gaulois libertaire ! Il en a fait une autre excellente sur l’Ingénierie sociale, et a même lâché la vidéo, arme favorite des youtubeurs, pour porter la plume dans la plaie pour France-Soir, analysant la com crétinisante du psychopathe de l’Élysée.

Vous avez Leurs projets du talentueux Viketoreee, qui n’est pas youtubeur mais cinéaste, vingt ans.

Il a participé en mai 2021 à un débat en direct sur la chaîne Youtube de Réinfocovid. En plus du film ci-dessus passé pendant l’émission (dont on peut lire les paroles ici), voici un de ses premiers courts intitulé « Dylan », qui évoque le confinement sous forme d’un cauchemar plein d’ironie et une inspiration graphique qui tient de Man Ray et de Délépine et Kervern.

Une vidéo du début avril 2021 de Tatiana Ventôse, qui analyse avec aplomb et talent les pratiques des sbires de la macronie pour disqualifier leurs opposants. Elle aussi en a fait bien d’autres.

« Trouble fait » propose une émission sur je cite le « fascisme vaccinal » avec au début un beau montage des coronazis, journalistes en tête. Il se paie la gueule du fameux Lechypre, sur le thème de l’obésité, et cette fois-ci avec un raisonnement grossophobe qui tient la route (juste pour ce porc qui veut supprimer nos libertés pour préserver la sienne de consommer de la malbouffe, et avec le plus gros respect pour nos amis de poids, les Gaulois réfractaires tendance Obélix !). Eh oui, les obèses qui veulent nous obliger à nous faire vacciner alors que leur irresponsabilité nutritionnelle est responsable de la surcharge des lits d’hôpitaux, devraient être forcés par des kapos armés d’un fouet à faire 8 heures d’exercice physique par jour, par exemple les faire tourner dans des roues de hamster géantes sur la place du Pilori au centre des villes !

En parlant de youtubeurs, Ingrid Courrèges avait brillamment relevé le défi du grand manipulateur de l’Élysée, McRond-McKinsey, avec cette parodie de Charles Aznavour, en mars 2021. Une vidéo de Blast (que l’on peut aussi ranger dans la catégorie jeunes) avec la jeune journaliste Salomé Saqué décortique la manipulation de la mafia macron avec ses « youtubeurs ».

Hors youtubeurs, Trois jeunes réagissent à la propagande vaccinale est un court-métrage très bien réalisé qui présente les réactions de trois jeunes face à la campagne de toxination. Il n’y a pas de nom de réalisateur, c’est donc encore un beau geste anonyme contre le bulldozer covidiste.

Voici un clip réalisé par des jeunes un peu plus âgés que nos lycéens ou étudiants, mais de l’âge de leurs grands frères ou grandes sœurs.

Le rappeur canadien RC The Rapper a publié une vidéo au titre explicite « Just Say No ». Je ne trouve pas d’article conséquent en français qui puisse éclairer sa démarche, pourtant s’il est canadien, il doit y avoir des francophones pour s’intéresser à ce qu’il fait

Rémi Tell est un jeune élu démissionnaire qui a créé un collectif de citoyens « Peuple Libre », pour la reconquête des libertés perdues depuis le début de la crise sanitaire. On l’entend souvent sur tous les médias, même ceux qui ne donnent pas la parole à des pontes de la médecine, et ce qu’il dit n’est pas inintéressant, quoique je n’aie pas rencontré à part lui un seul membre de ce collectif sur le terrain, et le site « peuple libre » semble une coquille vide…

 Selon Le Figaro, beaucoup de jeunes appliquent une stratégie de l’évitement, par exemple en cherchant à se faire infecter avec le bénin variant delta. Alors le plumitif nous fait la leçon, mais les jeunes s’en battent les couilles. Les autres stratégies sont celles des faux passes, et bien sûr du boycott des commerces collabos, et des soirées alternatives. Cela dit, il y a aussi beaucoup de jeunes dans les manifs.
 Fin août 2021, création d’un site « Contre la Vaccination Obligatoire des étudiants », dont l’image de fond est une manifestation des Patriotes, donc sans doute un site proche de ce parti, ce qui n’a rien de choquant car on attend toujours que les « Insoumis » ou les « écolos » nous défendent de la dictature… LE 31 août, entrevue sur France-Soir de Juliette Deschateaux, l’étudiante qui a créé cette association « Contre la vaccination obligatoire des étudiants ». Cependant France-Soir omet de poser la question du visuel du site. Un autre collectif d’étudiants s’est créé tout récemment. Pour l’instant il n’y a qu’une page d’accueil avec une adresse courriel : Étudiants militants libres et unis (EMLU).

Un peu hors sujet, il y a ce sublime clip de Stromae réalisé par Sylvain Chomet, qui alertait déjà en 2015 sur la dangerosité sociale des réseaux dits sociaux.

Ajoutons deux prises de parole en provenance de l’unique (pour l’instant) syndicat enseignant qui proteste contre la dictature sanitaire, et qui pourrait peut-être soutenir ce genre d’initiative. Pour la petite histoire, j’avais écrit dès avril 2021 une Lettre ouverte aux syndicats enseignants et aux enseignants qui n’avait reçu quasiment aucune réponse.
 Marie Girard, qui avait prononcé un discours au nom du syndicat Action & Démocratie au Trocadéro le 22 mai, a publié cette tribune au Figaro le 26 juillet.
 René Chiche, du même syndicat, est intervenu le 28 juillet sur Sud Radio. Il assimile la façon dont sont traités les élèves à l’expérience de Milgram.
 Le collectif Éducation pour le bien des enfants rassemble des professionnels de l’éducation (Enseignants de la maternelle au supérieur, ATSEM, AESH, Animateurs périscolaires, Animateurs d’ALSH, Éducateurs, CPE, Surveillants scolaires, Agents communaux…).

 En hommage à Skyrock et à son « Vaxibus », voici les nouvelles aventures de Tintin :

Les aventures de Tintin. VaXins Aux GoGos. Éditions Castexman.
© anonyme

Je remercie les militants d’un groupe auquel je participe de leurs trouvailles qui ont en partie inspiré cet article. Je remercie les lecteurs de bien vouloir recueillir auprès de leurs jeunes sœurs ou frères ou de leurs enfants, des informations sur les youtubeurs ou autres jeunes lanceurs d’alerte qu’ils écoutent vraiment, et de me les signaler (car ce qui précède est recueilli par des adultes et votre vieux croûton de serviteur !)
 En prévision de la rentrée scolaire, ce document a été élaboré au sujet de la vaxination des enfants. Il faut aussi rappeler aux parents et aux enseignants l’avis sur la vaxination des enfants et des adolescents du « Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) » en date du 8 juin. Le CCNE est présidé par Jean-François Delfraissy, en plus du « Conseil scientifique covid », ce qui expliquerait que ce dernier ait disparu des radars.

Vacciner les enfants contre le civid-19 : bonne ou mauvaise idée ?
© anonyme

 Article repris par Profession gendarme.

Lionel Labosse


© altersexualite.com 2021


[1Le sens spécifique au monde scolaire du mot « éviction » ne date pas d’hier, sauf qu’il concernait les maladies « contagieuses » sans précision sur leur gravité. Le CNRTL fournit définition et exemple : « Exclusion temporaire d’un élève atteint d’une maladie contagieuse. Cet examen [médical] aura pour sanction l’éviction immédiate des contagieux et la surveillance des suspects » (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 301).